Le blog de Fañch

Je soutiens La Quadrature du Net ILV-Edition In Libro Veritas antifa
>> Bd, contes et illustrations de Fañch >> Acheter mes livres >> Contact

mardi 28 avril 2009

mardi 28 avril 2009

Lutte des classes

un travailleur de Caterpillar jette des capitalistes a la benne

mardi 9 septembre 2008

mardi 9 septembre 2008

Besancenot soutient les travailleuses et les travailleurs de DOUX, Lorgeoux grimace...

Manifestation de Doux. La venue de Besancenot crée la polémique
Samedi, la manifestation prévue à 10 h, place du 11-Novembre, à Locminé, contre la suppression des emplois du site local du groupe volailler Doux, à laquelle toute la population est invitée, sera marquée par la présence du leader de la Ligue communiste révolutionnaire, Olivier Besancenot.

Les élus locaux absents

Une présence médiatique qui ne semble pas du goût de tout le monde à Locminé. Ainsi, le député Gérard Lorgeoux, vice-président du conseil général, le maire de Locminé, Grégoire Super, le président de la communauté de communes du pays de Locminé, Gérard Corrignan et le président de Saint-Jean-Brévelay Communauté, Léon Guyot, ont décidé de ne pas honorer de leur présence la manifestation. Les élus regrettent en effet « la politisation de cette action », tout en affirmant rester solidaires des salariés et de leurs familles. La manifestation reste néanmoins encouragée par la CGT de Locminé, le collectif antilibéral du pays de Pontivy. 04/09/2008 - Telegramme


Charles DOUX licencie après avoir empoché les aides publiques, et ce, tout en continuant à bénéficier de la politique du gouvernement du Medef (dont Gérard Lorgeoux, entre autres, est l'ardent défenseur). Mais voilà, il se trouve que les salarié-es ne se laissent pas faire, et se laisseront de moins en moins faire.

Pour rappel cliquez ici

vendredi 1 août 2008

vendredi 1 août 2008

Charles DOUX, 2ème fortune de Bretagne


Le PDG Charles Doux (du groupe DOUX) qui s'apprête à à supprimer 647 emplois est la 133è fortune nationale et la 2è de Bretagne.

Il a vu sa fortune personnelle passer de 200 millions d’€ en 2006 à 300 millions en 2007 alors que les prétendues pertes du groupes s’élevaient à 36 millions d’€ soit seulement 36 % de l’augmentation de salaire du patron...

Malgré les conditions de travail très dures et les salaires dérisoires que le Seigneur Doux concède à celles et ceux qui génèrent ses profits, il semblerait qu'il ait trouvé les travailleurs brésiliens encore plus économiques et rentables... Donc, pas de pb, on fout des centaines de famille dans la merde, alors qu'on pourrait aisément faire autrement.
blog.fanch-bd.com est hébergé par dri  - Réalisé par Pâques-Man - DotClear - Mozilla Firefox - 627978 Visiteurs